Sépultures de Guerre et lieux de mémoire


 Parmi les poilus «Morts pour la France» étudiés :

Pour plus de la moitié des poilus de Charrin « Morts pour la France », le lieu de sépulture est inconnu. Divers cas peuvent se présenter :

  • La famille a demandé la restitution du corps pour l’inhumer dans une concession de droit commun dans un cimetière communal et l’information n’est pas connue
  • Le soldat a été inhumé comme inconnu, car on n’a pas pu l’identifier au moment où son corps a été relevé (cela a pu se produire même si des camarades d’unité ont assisté au décès, car les soldats tombés lors des combats ne pouvaient pas être transportés immédiatement)
  • Le soldat a été porté disparu et son corps n’a jamais été retrouvé

Pour les Poilus tombés sur le Front du Nord-Pas-de-Calais, leurs noms figurent depuis 2014 sur l’Anneau de la Mémoire (Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette).


Bien que le corps de leur poilu ne repose pas dans le cimetière de Charrin, plusieurs familles, afin de pouvoir se recueillir et perpétuer leur souvenir, ont indiqué sur la tombe familiale le nom de leur défunt précédé de ces mots : « A la mémoire de » ou « Souvenez-vous de ». C’est le cas pour : Auguste BERRY, Nicolas CHARRIER, Jean Marie JOUVE, Marie Joseph Hector Louis LAVAIVRE, Auguste LENOIR et Louis Etienne MARION.

4 commentaires sur “Sépultures de Guerre et lieux de mémoire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s