1917



FÉVRIER

Louis MÉNARD, originaire de Chevenon, est tué par l’ennemi le 14 à Verdun, à la Tranchée de Gaulois, au Bois des Caurières.

AVRIL

Le Front se déplace et Jean Marie PICAUD, canonnier au 237ème Régiment d’Artillerie, tombe le 21 à Soupir dans l’Aisne.

MAI

François GAUCHER, soldat au 87ème RI, est tué le 6 dans la Marne. Louis GRANGER, originaire de Vitry-sur-Loire, meurt le 11 dans l’Ambulance 3/54 à Vaux-Varennes dans la Marne, suite à ses « glorieuses blessures » ainsi qu’indiqué dans son acte de décès.

SEPTEMBRE

François Agnan MAGNI, canonnier au 111ème Régiment d’Artillerie Lourde est tué le 21 au Ravin d’Henrias dans la Meuse.

OCTOBRE

Joseph GUICHARD, du 106ème Régiment d’Artillerie Lourde, décède le 15 à Holeven en Serbie, suite aux blessures provoquées par l’éclatement de sa pièce.

DÉCEMBRE

Jean BOURRACHOT, de Vitry-sur-Loire, tombe le 9 au Bois des Chevaliers à Vaux-lès-Palameix dans la Meuse.

Le bilan diminue en 1917 : 7 morts auquel il faut cependant ajouter un des poilus  jadis « oubliés » dont le nom est gravé dans la pierre du monument aux morts depuis le 20 octobre 2018, Léon Charles HUBERT, décédé le 17 avril au Mont Cornillet dans la Marne.

Un commentaire sur “1917

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s