A comme Avant-Guerre


A l’aube de la première Guerre mondiale, Charrin compte un millier d’habitants (1014 lors du recensement de 1911), soit 267 ménages, répartis entre le Bourg avec 61 maisons, le Quart avec 16 maisons, les Carrages avec 8 maisons, la Crapaudière avec 2 maisons, Tinjeat avec 6 maisons, la Crevée avec 7 maisons, les Montées avec 17 maisons, le Petit Bois avec 24 maisons, le Gâchat avec 8 maisons, Bussières avec 4 maisons, Millien avec 1 maison, l’Oseraie avec 2 maisons, la Montée avec 1 maison, les Arbelats avec 56 maisons, Cheuron avec 7 maisons, Bois-Millet avec 2 maisons, Avrilly avec 1 maison, Bourgeon avec 1 maison, Beaugonin avec 1 maison, les Boulats avec 13 maisons et les Brosses avec 11 maisons.


Au 31 mars 1914 , 284 hommes sont inscrits sur la liste des électeurs.


Pas loin de 50 professions différentes sont représentées lors du recensement de 1911.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s