Jean BERGER


Mort pour la France à 24 ans

La vie avant la guerre :

Jean BERGER naît à Chiddes, le 18 mars 1890. Ses  parents, Vivant BERGER et Marie Jeanne VADROT y sont encore cultivateurs en 1906. La famille s’installe à Charrin entre 1906 et 1911, à la Crevée, en tant que métayers pour Charles BIDOLET. Vivant et Marie Jeanne payèrent un lourd tribut  lors du conflit, puisqu’ils perdirent leurs trois fils, car en plus de Jean, fauché au tout début de la guerre, Louis et Clément seront tués en 1918.

Inscrit sous le n° 23 de la liste du canton de Fours (bureau de Nevers), Jean effectue son service militaire Classe 1910 – Matricule 762, du 10 octobre 1911 au 8 novembre 1913, au 56ème Régiment d’Infanterie.

A la veille du conflit, Jean, célibataire, est cultivateur à Charrin.

La campagne militaire :

Il fait la Campagne contre l’Allemagne à partir du 3 août 1914 au 56ème Régiment d’Infanterie. Sur sa fiche matricule, la date du décès est inconnue, il est présumé décédé avant le 1er août 1915. C’est par jugement du 3 novembre 1919, rendu par le Tribunal de Nevers, qu’il est reconnu «Mort pour la France» le 20 août 1914 à Gosselming, en Moselle, jugement transcrit à Charrin le 2 décembre 1919.

drapeau-pays-France

Sépulture de guerre :

Jean BERGER est inhumé dans la Nécropole Nationale « Gosselming » (57)                   (Tombe individuelle n°10)

Signalement :

Cheveux : châtain clair
Yeux : gris
Front : couvertdessin
Nez : moyen
Menton : rond
Visage : moyen
Taille : 1m68
Degré d’instruction : 2

3 commentaires sur “Jean BERGER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s